Dernières Nouvelles

A quoi sert la viralité sur internet ?!

A quoi sert la viralité sur internet ?!

par Olivier CARBONNEL,
Nombre de réponses : 0

Elle sert à diffuser massivement et à promouvoir une information par une méthode de diffusion de proche en proche. Cette promotion, par son mécanisme, n’est ni positive ni négative. C’est un vecteur de diffusion qui, s’il peut être petinent dans de nombreux cas, peut également s’avérer très délétère.

Prenons l’exemple d’un attentat : l’information peut circuler très rapidement, mais elle peut également relever d’une intox (rumeur, fausse information, hoax).

Un tri s’impose. Si vous désirez en savoir plus vous pouvez consulter le site hoax.com qui vous aidera à démêler le vrai du faux.  (Hoax signifie « canular » ). Si vous le désirez vous pouvez aussi prendre le temps de parcourir les différentes variétés de hoax.

Si vous n’avez pas le temps voici quelques éléments de compréhension :

La viralité d’un contenu sur internet exige bien sûr quelques éléments clés : un contenu adapté au public et présenté par un expert de préférence. La forme ne doit pas être négligée et l’image est plus pertinente qu’un contenu avec de nombreux mots. La forme même du contenu doit varier afin d’augmenter ses chances de toucher un large public : blog, interview vidéo ou écrite, livre blanc, jeu, sondage, newsletters, tweet, news etc…

La viralité dans l’univers des réseaux sociaux est effectivement cette faculté d’un contenu à être diffusée très rapidement (24 à 48 h) à de très nombreux lecteurs qui eux-mêmes deviennent des acteurs de cette viralité.

Dans le domaine marketing la pertinence du modèle viral et surtout de sa maitrise (notamment à l’aide des influenceurs) fait rage !  Que de nombreux points d’amorçages soient nécessaires ou que l’on soit dans un marketing de niche, cela ne change rien à la logique de la viralité (« L’objectif visé est que les « clients » eux-mêmes véhiculent le message » Wikipédia). Seule la portée est différente.

Dans le cadre du prosélytisme toutes les méthodes sont utilisées et elles fonctionnent plus ou moins bien selon les cibles.  

Parcourir ces contenus permet de comprendre ce qui peut, à un moment, interpeller des jeunes en quête de réponses. Je vous laisse utiliser votre moteur de recherche préféré et taper dans la barre de recherche :  radicalisation hoax  

A noter : Google n’est pas le seul  moteur de recherche essayez ducduckgo ou qwant par exemple.