Dernières Nouvelles

La question des motivations à l'engagement radical

La question des motivations à l'engagement radical

par Johann RONY,
Nombre de réponses : 0

Le dernier livre de Lola Lafon vient raconter l’histoire de Patricia Hearst, une jeune fille issue d’une famille milliardaire américaine enlevée par un groupuscule révolutionnaire violent d’extrême gauche dans les années 70. L’histoire de cette jeune fille avait alors ému l’opinion publique aux Etats-Unis, qui vivait au rythme des témoignages réguliers de Patricia Hearst, dans lesquels transpirait petit à petit un glissement vers une adhésion de plus en plus inconditionnelle aux thèses de ce groupuscule terroriste. Jusqu’à ce qu’ils apprennent que finalement elle était devenue une actrice très impliquée du mouvement en question, au point d’être arrêtée un jour suite à sa participation à une action violente armée.

Dans ce livre, nous suivons une universitaire américaine et son assistante, qui vont, à la demande de l’avocat de la famille de Patricia, essayer de comprendre comment une jeune fille issue de la bourgeoisie américaine a pu basculer, suite à son enlèvement, aussi vite dans l’idéologie révolutionnaire : lavage de cerveau, folie, immaturité, inconscience, ou choix éclairé, besoin de liberté, besoin de sortir d'un chemin tracé d'avance ?

 

Dans son livre, Lola Lafon interroge de manière très subtile la question du choix dans l’engagement radical, la question des valeurs qui sous-tendent cette radicalité… Et la limite de l’acceptable pour une société si l’on veut que les différentes composantes de cette société puissent continuer à vivre ensemble.

Elle pose aussi la question de la perception par l’opinion publique de tels engagements, surtout chez des jeunes filles, et la tentative de voir de tels choix comme la conséquence d’un lavage de cerveau subi par un groupe radical. Mais est-ce si simple ? Certaines personnes ne trouvent-elles pas des réponses dans cette radicalité ? Pour autant, dans quelle mesure, lorsqu’on se pose la question des raisons de cet engagement radical et des valeurs qui les sous-tendent, n’y a-t-il pas un risque de tomber dans une forme de complaisance avec cette radicalité, et la violence qui en découle ? Mais alors, comment comprendre le choix de « ces absentes qui prennent le large » ?

Un livre qui vient faire écho à la question de ces jeunes filles qui s’engagent à corps perdu dans l’islam radical, que l’on rencontre majoritairement à l’IRJB, et de la violence que cela vient faire à leur entourage, mais aussi à la société…Un livre qui pose la question de la place que notre société laisse à la possibilité d'être en marge ou au fait de se construire en dehors des sentiers battus... Enfin, un livre qui pose la question du vécu de ces jeunes femmes, de la dimension du choix dans un engagement si radical, mais aussi de l’influence pour arriver à de tels choix.

Un sujet sur lequel il n’y a pas de réponses… mais des questions qui méritent d’être posées, afin d'appréhender dans toute sa complexité le travail nécessaire de prévention autour des risques de radicalisation.

 

Mercy, Mary, Patty, de Lola Lafon. Actes Sud.