Dernières Nouvelles

Burkina Faso : lancement d'un projet de prévention de la radicalisation

Burkina Faso : lancement d'un projet de prévention de la radicalisation

par Céline CHANTEPY-TOUIL,
Nombre de réponses : 0
Avatar Contributeurs IRJB

 -- Le Ministre d'Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, a procédé le 18 mars dernier au lancement du projet de Prévention de la Radicalisation et de l'Extrémisme violent dans les régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel (PREVI), a-t-on appris de source officielle.

Selon un communiqué du ministère en charge de la Réconciliation, il s'agit d'un projet de l'Association des Jeunes pour le Développement du Sahel (AJDS) et du Centre Diocésain du Burkina Faso, soutenu par l'Ambassade des Pays-Bas au Burkina.

Le ministre d'Etat a salué l'initiative de l'AJDS et a exprimé sa gratitude aux Pays-Bas pour leurs appui financier dans le cadre de la prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violent au Burkina Faso.

Selon le ministre d'Etat, il faut s'attaquer aux facteurs endogènes qui incitent les jeunes à se radicaliser, à savoir le manque d'emplois et de ressources économiques. Il a ajouté qu'une stratégie de lutte contre l'extrémisme violent est en cours d'élaboration, et que cette stratégie sera assortie de plans d'action.

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à des attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés. Elles sont récurrentes dans les régions du Sahel, du Centre-Nord, de l'Est et dans l'ouest du pays.